Les éditos du pasteur

  • Vivre le présent

    Une nouvelle année démarre et avec elle son lot de joies, de difficultes mais aussi de questionnements. Une nouvelle année qui fait suite à une année bizarre me direz-vous. Une année inédite où la pandémie est au coeur de nos réalités.

  • L'essentiel de nos vies

    L’Evangile de Luc (chapitre 18) nous décrit une scène particulière mettant en scène un spécialiste de la loi (un pharisien) et un homme chargé prélever les impôts (un publicain). Deux hommes, mais aussi et surtout deux prières. L’une d’elle, celle du religieux est auto-centrée, pleine d’orgueil et de propre justice.

  • Dieu tient ses promesses

    En ces temps de crise, d’incertitudes et doute face à l’avenir, il est bon de se souvenir que Dieu tient ses promesses.

  • Laissons nous saisir par le surnaturel de Dieu

    Le texte de la nativité de Luc 1:26 à 2:1-40 nous introduit dans le quotidien d’une brochette de personnes ordinaires qui vivent comme tout bon juif de l’époque, parfaitement intégrées dans leur contexte économique, social, culturel et cultuel, rythmé par les fêtes religieuses, instruits dans la Torah, nourris de l’espérance messianique.

  • De l’ombre à la lumière

    De l’ombre à la lumière

    Nous voici enfin dans cette période de l’année qui laisse très peu des gens indifférents. Pendant que certains languissent dans l’attente des grandes retrouvailles familiales, d’autres stressent et redoutent l’approche des grands moments de solitude.

  • Un autre regard sur l’autre

    L’autre, cette personne à la fois si chère et si différente, peut être un membre de la famille, un ami ou simplement un collègue de travail. Nous avons parfois pu construire une belle histoire ensemble, ou vivre des moments de qualité qui ont marqué notre vie. L’autre est cette personne que le destin nous a fait rencontrer un jour et qui fait désormais partie de nous.

S'abonner au flux RSS